pour une réconciliation solidaire

Les supérieurs majeurs du Gabon viennent de se réunir en assemblée plénière du 31 janvier au 1 er février 2010.
Le synode a été au coeur de nos échanges.
Partant d'une observation, nous réalisons une fois de plus que nous vivons dans cette région du continent africain très meurtrie par les guerres, les injustices, les déchirements de toutes sortes.
Où commence la guerre sinon dans nos coeurs?
Ensemble, nous avons pris conscience que nous avons besoin de nous réconcilier avec nous - mêmes, avec les autres, avec l'environnement et avec Dieu.
Pour y parvenir, nous avons besoin de dynamiques éprouvées, suceptibles de nous aider sur le chemin de la conversion. Une porte s'est ouverte avec le MIR France dans le cadre de la formation à la non - violence active, à la communication non - violente.
Nous envisageons de commencer par nos propres communautés de vie consacrée pour ensuite être apôtres de la non - violence et de la réconciliaiton dans nos missions respectives.

Nous voyons la nécessité de cultiver aussi la tendresse et la beauté envers les choses: Dieu nous a donné un très beau pays mais dont l'environnement est progressivement détruit.
Nous avons élaboré un projet de protection et d'amélioration de l'environnement don de Dieu: changement de comportement dans notre mode de consommation, changement d'habitude dans l'usage des sachets, sessions de sensibilisation pour la proprété, pour la création et l'entretien des espaces verts...collaboration avec le ministère de l'environnement...

Tout cela, soutenu par une mystique de la vie
Marie Sidonie

:flech: Traducción F.P.

posté le 2010-02-15 à 08:58:35

Los superiores mayores del Gabón se reunieron en asamblea los 31 de enero y 1° de febrero 2010.

El sínodo estaba en el centro de nos intercambios.

Partiendo de una observación, realizamos, una vez más, que estamos viviendo, en esa zona del Continente africano muy golpeada por las guerras, injusticias y desgarramientos de todo tipo. :col:
¿ Donde empieza la guerra si no en nuestros corazones ?
Juntos temamos conciencia de que necesitamos reconciliarnos con nosotros-mismos, con los demás, con el ambiente y con Dios.
Para conseguirlo necesitamos dinámicas ya experimentadas, capaces de ayudarnos sobre el camino de la conversión. Una puerta se abrió con el MIR France en el cuadro de la formación a la no-violencia activa, a la comunicación no- violenta.
Pensamos en empezar con nuestras comunidades de vida consagrada para poder seguir siendo apóstoles de la no-violencia y de la reconciliación en nuestras misiones respectivas.

Vimos también la necesidad de manifestar ternura y de saber valorar la belleza de las cosas : Dios nos ha regalado un hermosísimo país del cual el ambiente está progresivamente destruido.
Elaboramos un proyecto de protección et mejoramiento del ambiente : modificación de nuestro modo de consumir, cambio de modo de hacer en el uso de los sacos de plástico, sesiones de sensibilización para la limpieza, para la creación y el mantenimiento de los espacios verdes... colaboración con el ministerio del ambiente...

Todo eso mantenido con una mística de la vida.
Marie Sidonie

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 557 autres membres