Point minute des Semaines Sociales de France suite

Samedi 21 : Les nouvelles solidarités, comment ?

Au cours de cette journée les différents intervenants nous ont permis de mieux connaître les ressorts mobilisés par les nouvelles formes de solidarité, notamment dans deux grands domaines où elle se joue : l'accueil des générations montantes et le monde du travail. Les ateliers de l?après-midi sont partis des apports de Marie-Claude Petit, fondatrice de Familles rurales, Robert Rochefort, député européen et François Soulage, président du Secours Catholique. Il y a eu aussi le riche débat sur La question du travail comme moteur de la solidarité animé par Jean-Claude Escaffit, journaliste à La Vie. Pascale Coton, syndicaliste, secrétaire générale adjointe à la CFTC et Geoffroy Roux de Bézieux, chef d?entreprise, ont répondu à ce dilemme.

Alors que le travail est la voie majeure d?intégration sociale, il est aussi paradoxalement de plus en plus facteur d?inégalités et d?exclusion. Quelles sont aujourd'hui, au-delà des stratégies de communication, les alternatives à une telle situation ? Qu?en est-il de la responsabilité sociale des entreprises ?

Agir et penser ensemble, un nouveau défi

Etre bénéficiaire d'actions de solidarité est insuffisant pour être citoyen à part entière. Les personnes en situation de pauvreté sont aussi des acteurs de solidarité. Plus largement, elles veulent être pleinement aux côtés d'autres citoyens pour concevoir et vivre un projet de société commun. Agir et penser ensemble n'est jamais facile, mais toujours prometteur. Cette manière nouvelle d'être solidaires et co-responsables contient les germes d'une nouvelle société. C?est ce qu?on voulu nous faire vivre Paul Bouchet, avocat, conseiller d?Etat, président d?honneur d?ATD Quart Monde, Denys Cordonnier, animateur consultant et un porte parole de groupes de personnes en situation de pauvreté au cours de la table ronde vécue en directe avec les participants.

Dans la logique de la démarche qui nous a animé et qui s'est exprimé plus particulièrement dans l »"Agir et penser ensemble, un nouveau défi", les ateliers 2, 4, 5 et 6 sont partis de l'expérience, du point de vue et de l'analyse de groupes de personnes en situation de précarité. Ainsi, nous avons eu 6 ateliers au choix pour débattre, partager, proposer

Territoires urbains et ruraux
La famille revisitée
Décloisonner la santé
Pour une économie solidaire
Du droit au logement au vivre ensemble
Les migrations en débat

Pour terminer la journée, nous avons eu une célébration Eucharistique, présidée par Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis.

0 appréciations
Hors-ligne
J´ai beucoup aimé l´idée: " les personnes pauvres sont aussi solodaires". Dans mon expérience les pauvres sont ceux qui sont davantage solidaires parce qu´ils savent ce que c´est la soufrance...

Felicitations pour l´article... Bonne anné a toutes celles qui sont impliquées dans le social pendant 2010. Bon rencontre pour toutes celles qui participeront de la Rencontre au Saladillo. Je serai avec vous avec ma pensé et mon coeur. Angelina Bridi
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Notre Réseau de Solidarité prend forme..

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 557 autres membres