solidarité au quotidien à la Cité Saint Pierre : Marie Sabine témoigne

        La Cité Saint Pierre Accueille   « le chemin de Marcella » Nous sommes invités à entendre le témoignage d’une famille italienne.

     Partie de Sarzana en Italie le 26 février, elle arrive à Lourdes le 4 Mai après avoir marché  1573 kilomètres. Des photos prises tout au long du parcours montrent les 50 étapes de ce périple, dont une à Castres, étapes qui ont aussi un projet précis, celui de rencontrer le Maire ou un fonctionnaire important pour savoir, non seulement ce que fait la ville pour les handicapées mais dire ce qu’il faut faire ! Puis pour donner des informations sur les différentes Associations. Tout au long du voyage elle a aussi cherché à rencontrer des handicapés pour témoigner que le plus important est de permettre à la personne de faire ce qu’elle peut faire et éviter dans la mentalité des valides qu’il y ait de la pitié car il y a des handicapés de haut niveau sportif, d’autres qui n’ont plus leurs jambes mais sont de grands peintres etc...La maman profite pour dire que Marcella est Docteur en psychologie malgré son accident qui l’a rend tétraplégique.

POURQUOI LOURDES ?

 

            C’était en 1997, Anna Maria s’est endormie au volant de la voiture alors qu’elle roulait sur un viaduc, elle avait ses deux filles avec elle. Il faisait nuit et l’accident a projeté Marcella dans le vide. Les pompiers la cherchaient. La maman a subitement dit « si on retrouve la petite (elle a 8 ans) j’irai à Lourdes à pied! » A l’instant même, oui, à l’instant même où je prononçais ces mots,  on la retrouvait,  mais dans le coma suite à une chute de 28 mètres.

Marcella est restée plusieurs mois dans le coma. Elle a maintenant 22 ans.

Pourquoi Lourdes ? Je ne sais pas dit Anna Maria qui est venue à Lourdes il y a 25 ans parce que son mari était à Toulouse et que la grand-mère est venue plus de 30 fois comme bénévole dans les sanctuaires; à cette période j’ai a été choquée par le commerce…

J’ai attendu 14 ans bien qu’à trois reprises j’ai envisagé de venir en voiture. Les trois fois où je me suis mise en route j’ai eu des ennuis de voiture et j’ai du revenir en Italie ! C’était un signe que je devais venir à pied !

Aujourd'hui j’ai vu Lourdes sous un autre regard, avec le cœur il n’y a pas d’explication ! J’ai vu une place face à la Grotte avec des gens valides et des handicapés, ensemble et sans pitié. C’est cela la société: il faut faire AVEC les handicapés et non POUR les handicapés.

 

Monsieur Lebrun prend la parole pour lui dire que lui sait pourquoi Lourdes !

Ici il y a un message très fort et dans cette Cité nous sommes convaincus que chacun trouve sa place car :

 « TOUT EST POSSIBLE AVEC LE REGARD DU CŒUR...



13/05/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 557 autres membres