Afrique Marguerite Pascal Sadio – Sénégal

 

Un comité de pilotage : un défi de coordination, Formation, Partenariat

 

Les défis sont  là et les horizons ici survolés en disent long sur la difficulté d’une telle mission  mais oserons encore comme Emilie jeter nos filets aux profondeurs de la misère humaine africaine, « là où la voix du pauvre appelle et ne s’entend » ?

 

L’équipe de pilotage compte sur chacun de vous pour faire face à sa mission de :

 

1- coordination 

La stratégie telle que nous l’avons envisagé dans la rencontre est le choix d'orientation dans le long terme. Elle constitue donc un art de coordonner les activités et les ressources du secteur social local d’abord puis continental ensuite ; d’un point de vue interne et externe.

·         La coordination, premier axe stratégique, demande  au préalable une phase de diagnostic

La coordination à cet effet compte :

 

Visiter les œuvres sociales de chaque province et vice province et en faire un doc de synthèse qui donne une vision générale du secteur social niveau local et puis continental (si ce n’est pas fait) : historique- problématique sociale niveau local, enjeux- forces-opportunités, faiblesses-menaces, objectifs poursuivis, domaines d’activité,  l’organigramme du secteur, mode de fonctionnement, œuvres avec les partenaires.

 

Chaque provinciale et déléguée met en place une équipe autour du responsable continental pour faciliter la coordination des activités  au niveau local et leur doter les moyens de fonctionnement et  de coordination : ordinateur, accès à l’internet, budget de transport pour les voyages, papeteries, encre pour les documents. L’idéal étant à la longue de pouvoir instaurer un secrétariat de la pastorale sociale dans chaque pays qui serait une antenne locale pour le réseau continental.     



01/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 557 autres membres