Les Disciples d’Emmaüs :

Icône de notre Réseau de Solidarité Sociale.

 

Luc 24, 13-35 « Le troisième jour après la mort de Jésus, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient ensemble de tout ce qui s'était passé.

 

 Or, tandis qu'ils parlaient et discutaient, Jésus lui-même s'approcha, et il marchait avec eux. Mais leurs yeux étaient aveuglés, et ils ne le reconnaissaient pas. Jésus leur dit : " De quoi causiez-vous donc, tout en marchant ? " Alors ils s'arrêtèrent, tout tristes. L'un des deux, nommé Cléophas, répondit : " Tu es bien le seul, de tous ceux qui étaient à Jérusalem, à ignorer les événements de ces jours-ci. " Il leur dit : " Quels événements ? " Ils lui répondirent : " Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth : cet homme était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple. Les chefs des prêtres et nos dirigeants l'ont livré ils l'ont fait condamner à mort et ils l'ont crucifié. Et nous qui espérions qu'il serait le libérateur d'Israël ! Avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c'est arrivé.

 

 À vrai dire, nous avons été bouleversés par quelques femmes de notre groupe. Elles sont allées au tombeau de très bonne heure, et elles n'ont pas trouvé son corps ; elles sont même venues nous dire qu'elles avaient eu une apparition : des anges, qui disaient qu'il est vivant. Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l'avaient dit ; mais lui, ils ne l'ont pas vu. " Il leur dit alors : " Vous n'avez donc pas compris ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce qu'on dit les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Messie souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire ? " Et en partant de Moise et de tous les prophètes, il leur expliqua, dans toute l'Écriture, ce qui le concernait. Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d'aller plus loin. Mais ils s'efforcèrent de le retenir : " Reste avec nous : le soir approche et déjà le jour baisse. " Il entra donc pour rester avec eux.

 

 Quand il fut à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, le rompit et le leur donna. Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. Alors ils se dirent l'un à l'autre : " Notre cœur n'était-il pas brûlant en nous, tandis qu'il nous parlait sur la route, et qu'il nous faisait comprendre les Écritures ? " À l'instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent : " C'est vrai ! le Seigneur est ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. " À leur tour, ils racontaient ce qui s'était passé sur la route, et comment ils l'avaient reconnu quand il avait rompu le pain.

Emmaüs est cité dans un épisode du dernier chapitre de l'Évangile selon Luc où le Christ qui vient de ressusciter le matin de Pâques après sa crucifixion et sa mise au tombeau apparaît sur la route d'Emmaüs à deux disciples désespérés de sa mort. Selon l'indication donnée dans le même Évangile, ce village se trouvait à 60 ou 160 (selon quelques manuscrits) stades de Jérusalem.

Nous voyons deux hommes, enfermés dans le souvenir de ce qu’ils viennent de vivre, deux hommes traumatisés par la fin du rêve, la perte des illusions, peut-être aussi deux hommes qui ont peur.

On dit que ce peut être un homme et une femme. Nous pouvons l’admettre en nous référent à la création (homme et femme Il les créa). Ce que l’on voit ici, c’est que nous voyons deux personnes enfermées dans leur silence, dans leur tristesse, dans leur souffrance. Ils cheminent, ils sont comme murés dans leur souffrance, dans leur déception.

Un autre alors les rejoint. Leur parle, et voilà que le rythme change : ils marchaient un peu en somnambules et voilà une rupture : ils s’arrêtent.
Quand la tristesse est trop grande pour pouvoir en sortir seul la présence et le questionnement d’un tiers, peut permettre de sortir de l’isolement, de la « prison ».

L’autre interroge, pose des questions et permet certainement que des mots soient dits.

Mais voilà que l’heure de se séparer arrive, puisque personne ne sait où va l’autre, le troisième, le sans nom. La demande jaillit : " reste avec nous". Bien sûr, elle est comme sous tendue par le bon sens : il va faire nuit. La demande est normale, mais elle n’a pu se faire que parce que les deux se sont sentis reconnus, entendus, compris. Certains disent que la faim est un signe de vie. Car une autre demande se greffe " mange avec nous".

Et là dans le repas qui va commencer, il y a une reconnaissance ou une connaissance qui se fait.
Est-ce le geste, est ce la parole dite, est ce quelque chose d’autre, car le corps montré par cet homme n’est pas le corps avec des marques du crucifixion. Cela nous ne le savons pas.
Mais celui là, ce n’est pas n’importe qui. Celui là, il a un nom, celui là, il leur a fait quelque chose au-dedans. Celui là, c’est celui que leur cœur aime. Celui là c’est « Jésus le ressuscité ».

Nous pouvons retenir 2 éléments qui peuvent nous éclairer dans notre démarche aujourd’hui.

  1. La route, celle qui vient de Jérusalem et qui conduit les disciples à la certitude que Jésus est Ressuscité.
  2. La table : que pouvons-nous y trouver ?

 

 La route

C’est d’abord l’information qu’en chemin les deux disciples donnent à leur compagnon qui est venu les rejoindre. Au passé, car tout est bien fini, c’est la désillusion la plus complète ! Et ils tournent le dos à Jérusalem.

Leur foi est éteinte. Heureusement, Jésus a l’initiative de la Rencontre.

  Alors Jésus leur explique les Écritures  et donne la clé :

«Ne fallait-il pas que le Christ souffrit pour entrer dans sa gloire ? Et  Il leur expliqua dans toute l’Écriture ce qui le concernait»

La foi naît au contact de la Parole de Dieu.

 

La table

 Et c’est le repas, le pain rompu qui leur rappelle d’autres partages : la multiplication des pains..... et aussi le dernier repas où Il a livré son Corps, la veille de sa mort. La foi se nourrit de l’Eucharistie.

 

Dans la joie de la Rencontre de Jésus, ils rejoignent en toute hâte la communauté  pour annoncer la Merveille :

 «Le Seigneur est Vivant»  Et tous répondent : 

"C’est vrai Il est Ressuscité"

La foi se communique et porte témoignage

Par la Parole, l’Eucharistie, le Témoignage, notre foi est appelée à vivre au quotidien cette Rencontre de Jésus mort et Ressuscité.

 

Nous avons choisi l'histoire des disciples sur la route d’Emmaüs, comme icône pour nous éclairer sur le sens à donner à notre Réseau de Solidarité Sociale.

L’histoire de ces deux disciples est très humaine. Les sentiments qu’on y trouve sont peut être les nôtres aujourd’hui. Les disciples commencent leur voyage quelque peu troublés et perdus. C'était peut-être votre sentiment quand vous avez été choisis pour venir à Castres. Probablement vous étiez un peu troublés en pensant à ce que sera cette rencontre, ce que vous alliez y faire.  

 

À l'instar des deux disciples, troublés et déçus, qui discourent sur "ce qui s'est passé à Jérusalem", nous allons, nous aussi, nous arrêter un moment en chemin pour nous interroger sur "ce qui se passe en Europe aujourd’hui", nous laissant interpeller par la présence du Seigneur au cœur de notre réalité sociale.

 

Le voyageur inconnu d'Emmaüs a ouvert les yeux et enflammé le cœur des deux disciples. Compagnes de route, sœurs et laïcs engagés dans la mission nous marchons dans les traces de ceux qui ont fait route avec Jésus.

 

Nous pouvons faire nôtre les différentes étapes que suivent ces disciples pour  penser et agir ensemble notre mission. 

 

  1. Comment rejoindre les personnes en situation de pauvreté, sur les routes de leurs vies (v. 13-16) ?
  2. Comment leur permettre d'exprimer ce qu'ils vivent, leurs espoirs, leurs besoins et déceptions (v. 17-24) ?
  3. Comment nous apporter mutuellement l'éclairage de notre Charisme pour voir clair dans notre mission (v. 25- 27) ?
  4. Comment tisser des liens de solidarité et avec qui  (v. 28-32) ?

 



16/02/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 557 autres membres